Skip to content

Joseph_Ged_Nedjma_300x228

Le groupe de télécommunications Ooredoo, fidèle à sa politique de communication intensive et agressive a rendu public son bilan pour le 1er trimestre 2014. Premier constat : la filiale algérienne du groupe, clôture le premier trimestre de l’année en cours en se réservant le meilleur taux de croissance parmi toutes les opérations du Groupe Ooredoo avec une progression positive de ses principaux indicateurs financiers notamment les revenus, l’EBITDA (revenus avant intérêts, impôts, taxes, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations), le volume des investissements, les profits nets et le nombre d’abonnés.
En effet, les revenus d’ Ooredoo (Algérie) ont atteint 303,1 millions de dollars US (23,6 milliards DZD) au 1er trimestre 2014 contre 254,2 millions de dollars US (19,9 milliards DZD) au 1er trimestre 2013 soit une augmentation de +18% en dinars algériens. Une courbe ascendante est observée pour l’EBITDA qui s’est élevée à 117,2 millions de dollars US (9,14 milliards DZD) au 1er trimestre 2014 contre 101,9 millions de dollars US (7,99 milliards DZD) au 1er trimestre 2013 soit une augmentation de +14% en dinars Algériens.

S’agissant du nombre d’abonnés, celui-ci est passé à 9,92 millions au 1er trimestre 2014 contre 9,49 millions à la fin 2013, soit 430 000 nouveaux abonnés en trois mois. Les investissements ont progressé de +68% en atteignant 96 millions de dollars US au 1er trimestre 2014 contre 57,1 millions de dollars US au 1er trimestre 2013. Les profits nets ont enregistré une croissance de +15% passant à 42,7 millions de dollars US au 1er trimestre 2014 contre 37 millions de dollars US au 1er trimestre 2013.

Le groupe, Ooredoo (Algérie) conserve sa position de N° 1 en taux de croissance et continue à enregistrer les meilleurs résultats avec des parts dans le groupe en constante augmentation. Par les chiffres, Ooredoo (Algérie) représente 10,3 % du nombre d’abonnés du groupe, 13,6% des revenus, 12,6% de l’EBITDA, et 18% des investissements.

« Ooredoo clôture le 1er trimestre 2014 sur un bilan positif qui lui a permis d’enregistrer la plus forte croissance en Algérie et à travers tous les marchés du groupe. Ces performances sont le résultat des efforts continus et constants des algériennes et algériens qui ont permis à Ooredoo de maintenir son leadership. Ces résultats positifs traduisent également la confiance nous accordent nos millions de clients pour lesquels nous œuvrons pour leur offrir les meilleurs solutions et services aussi bien en 2G que 3G et faire en sorte que la téléphonie mobile contribue à enrichir leur quotidien » , s’est félicité le Directeur Général Joseph Ged. Ooredoo qui a été le premier opérateur à lancer la 3G en Algérie, a aussi porté très haut la fierté algérienne avec le meilleur réseau 3G en Afrique de par le débit moyen de connexion, selon des études indépendantes, citées par le communiqué du groupe sans donner plus de détails.

Et le même communiqué de conclure sur une perspective en affirmant que « la pertinence et la fiabilité de la stratégie de développement et d’investissement à long terme en Algérie de Ooredoo continue de garantir des performances économiques exemplaires pour la compagnie qui compte poursuivre sa politique d’investissement à l’avenir ».

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *